Compte-rendu du salon « antiquités brocante design » 2018.

Stand des Amis du Musée et de la Faïence de Quimper.

Les membres de l’association sur notre stand.

L’association des Amis du Musée et de la Faïence tenait un stand au salon des antiquaires de Quimper.

C’est dans le « Pavillon » du Parc des expositions de Penvillers, que les exposants se sont réunis.

de gauche à droite : Jean-Paul Alayse (Président de l’association), Bernard J. Verlingue (directeur du Musée de la Faïence), Ludovic Jolivet (Maire de Quimper) et Hervé Maupin (Président du fonds de dotation).

Cette année l’association présentait en avant-première quelques pièces de la future exposition 2019, intitulée : « Quand les brodeurs inspiraient les faïenciers » (avec la collaboration du Musée).

3 danseurs Bigouden de l’artiste Robert Micheau-Vernez.

Nos adhérents avaient également prêté des faïences sur la thématique des vases d’artistes (Bachelet, Sévellec, Yvain, Toulhoat, …), et une vitrine consacrée aux grès d’art Odetta de la manufacture HB.

Vases de Paul Fouillen.

Odetta.

Grès d’art Odetta.

Odetta.Enfin, une présentation des « petites » collections permettait d’observer la richesse de la production des faïenceries quimpéroises.

Porte-couteaux & petites assiettes.

Présentation des « petites » collections.

Ce week-end traditionnel pour notre association, est un moment privilégié pour rencontrer un large public. Il nous permet également de commercialiser les différents catalogues et publications édités par notre association.

Vous pouvez nous rejoindre et adhérer à notre association, en remplissant le bulletin d’adhésion (lien).

Suivez-nous sur :

Salon des antiquaires – Ouverture vendredi au Pavillon (le télégramme).

salon Antiquités Brocante Design de Quimper 2018.Amateurs de meubles anciens et d’œuvres d’art, d’art populaire, de tapis persans, d’objets de curiosité, de meubles de marine, de faïences de Quimper, d’objets design et vintage, de bijoux, d’argenterie, le salon des antiquaires de Quimper est de retour ce week-end. Plus de 8 000 visiteurs sont attendus pour cette 41e édition.
Au total, 80 exposants passionnés d’art, d’antiquités et de design ancien, venus de toute la France et de l’étranger, seront présents.
Avec un événement dans l’événement : une exposition avec le sculpteur Rémy Tassou. Inventeur du « Cybertrash », il s’intéresse aux déchets de l’ère électronique. Ses sculptures sont faites à base de composants récupérés sur des machines hors service, irréparables, dépassées ou simplement démodées. Il les assemble pour créer de puissantes sculptures murales et des totems.

Exposition de faïences de Quimper

Le Musée de la faïence s’associe avec les organisateurs et proposera une rétrospective, à travers plus de 100 pièces, de l’histoire de la faïence de Quimper. Le musée présentera en avant-première quelques pièces de la future exposition 2019 consacrée à des faïences dont le décor reprend les thèmes des broderies bigoudènes. Durant les trois jours du salon, des membres bénévoles de l’association se relayeront pour animer cette petite exposition et répondre aux questions du public.

Pratique :
41e salon antiquités brocante design à Penvillers, du vendredi 9 au dimanche 11 novembre, de 10 h à 19 h. Inauguration vendredi à 11 h. Restauration sur place. Tarif : 6 €, gratuit pour les moins de 16 ans accompagnés.

Publié le 07 novembre 2018 – le Télégramme ©

Suivez-nous sur :

Bientôt le salon des antiquaires à Quimper (Ouest-France).

La 41e édition du fameux salon des antiquaires de Quimper aura lieu du 9 au 11 novembre 2018.

salon Antiquités Brocante Design de Quimper 2018.

Le salon des antiquaires ravira les amateurs de meubles anciens.

Les amateurs de meubles anciens, de vieux bouquins, d’art populaire, de tapis persans, de curiosités, de meubles de marine ou encore de faïences de Quimper vont pouvoir retrouver le salon des antiquaires baptisé cette année antiquités, brocante, design : c’est sa 41e édition et elle se déroule au pavillon de Penvillers, à Quimper (Finistère). Au total, 80 exposants sont attendus sous le hall et 8 000 spectateurs devraient être au rendez-vous.

Une exposition de sculptures en anciens appareils électroniques

Le salon sera également l’occasion de découvrir une exposition de l’artiste Rémy Tassou. Il réalise des sculptures à partir de déchets d’appareils électroniques. Une manière de mettre en œuvre la complexité technologique tout en sensibilisant son public au recyclage et au réemploi de ces objets.

L’association des amis du Musée de la faïence exposera, pour sa part, plus de cent pièces sur l’histoire de cet art. Il y aura notamment une sélection faisant partie de la future exposition 2019 consacrée à des faïences dont le décor reprend les thèmes des broderies bigoudènes.

Publié le 01/11/2018 – Ouest-France ©

Suivez-nous sur :

41ème Salon « Antiquités Brocante Design » de Quimper du 9 au 11 novembre 2018.

Salon des antiquaires de Quimper - Mathurin Méheut.Notre association tiendra un stand lors du prochain salon des antiquaires de Quimper (du vendredi 9 au dimanche 11 novembre 2018).

Nous diffuserons, comme à l’habitude, les publications de notre association (lien). Vous pourrez également sur notre stand, adhérer à notre association (bulletin d’adhésion).

Notre volonté est de poursuivre le dialogue avec les visiteurs, présenter la diversité du « Quimper » et échanger autour de ce sujet passionnant.

Notre stand de 18 m², nous permettra de présenter un avant-goût de l’exposition 2019 du Musée de la Faïence : « Quand les brodeurs inspiraient les faïenciers ».
Nous présenterons également dans diverses vitrines, des céramiques de Quimper appartenant à nos adhérents (Vases d’artistes et des manufactures quimpéroises, Odetta, et des petites collections).

Nous vous attendons nombreux, à bientôt.

Les informations pratiques :
Parc des expositions de Quimper-Cornouaille (Penvillers)
Le 9, 10 et 11 novembre 2018 de 10h à 19h.
6 € l’entrée

Suivez-nous sur :

Musée de la faïence – L’exposition Jeanne Malivel à voir jusqu’à samedi (le Télégramme).

Bernard Jules Verlingue - Jeanne Malivel

Bernard Verlingue, conservateur du musée, entouré de mobiliers et d’impressions textiles de Jeanne Malivel.

Il reste peu de temps pour voir l’exposition temporaire du Musée de la faïence consacrée à Jeanne Malivel, « pionnière de l’art moderne breton ». Ouverte depuis la mi-avril, elle ferme ses portes samedi. Neuf mille personnes ont déjà poussé la porte du lieu à Locmaria. Elle devient donc l’exposition la plus fréquentée depuis la réouverture du musée en 2011.

« Artiste essentiellement bretonne, elle a travaillé à la rénovation de la culture celto-bretonne avec la volonté de faire des créations modernes pouvant fournir un travail aux jeunes filles pour leur éviter d’aller faire les bonnes à Paris. Avec René-Yves et Suzanne Creston, elle est à l’origine du mouvement des Seiz Breur », rappelle Bernard Verlingue (ici en photo), le conservateur du musée.

Née à Loudéac le 15 mai 1895, Jeanne Malivel devait décéder de maladie à Rennes à l’âge de 31 ans. « Elle n’a pratiquement pas fait de faïence, on m’a dit que l’exposition n’allait pas marcher. Au contraire cela m’a changé de la routine et m’a encouragé à faire l’exposition avec l’aide de l’association des Amis de Jeanne Malivel. Elle a été une découverte, notamment pour les visiteurs étrangers. C’est une expérience heureuse, à reproduire, elle a ouvert des horizons nouveaux ».

Des centaines de réalisations

Impressions textiles, mobiliers, cahiers de dessins, gravures sur bois dont des dessins originaux qui ont servi à faire les gravures de « L’histoire de notre Bretagne », faïences, dont le service octogonal, médaille d’or à l’exposition universelle de 1925, la statue la Sainte-mère de Dieu… Le musée présente une centaine de réalisations de l’artiste ainsi que des créations réalisées par Henriot d’après des projets de Jeanne Malivel. Il expose aussi des broderies réalisées par l’école de Pascal Jaouen, inspirées de motifs de l’artiste.
Bernard Verlingue a retenu le thème de l’exposition temporaire 2019 : « Quand les brodeurs inspirent les faïenciers » va montrer les liens entre les costumes et la faïence.

Pratique
Musée de la faïence, rue Jean-Baptiste-Bousquet, quartier de Locmaria, De 10 h à 18 h. Entrée : 5 €.

Publié le 27 septembre 2018 – Le Télégramme ©

Suivez-nous sur :