Le premier mot du nouveau président !

Mis en avant

Chers Amis du musée,

Depuis un mois déjà, il y a eu quelques changements au sein de l’organisation de l’association. À la suite de l’assemblée générale, où Jean-Paul Alayse et Guenhaël Le Moing ont décidé de passer la main, après de belles et nombreuses années d’engagement, j’ai décidé de m’investir davantage et de prendre leur relève avec Jérémy Varoquier, nouveau secrétaire, mais que vous connaissez sûrement déjà tous et d’Annaïck qui s’occupe actuellement de la messagerie. Depuis la covid, l’association a du mal à se régénérer et cette année, le bureau est enfin au complet. 

À 24 ans, c’est un certain challenge qui m’attend. L’Art breton prend donc encore un peu plus de place dans ma vie et désormais je ne suis plus qu’un simple collectionneur. Journaliste, au Télégramme, à Morlaix, puis pour Ouest-France, à Saint-Brieuc, la gazette et le site seront incontestablement au cœur de mon attention et j’aurais à cœur de transmettre l’actualité et les belles histoires autour de la faïence.

Je souhaite aussi m’appuyer sur les événements déjà mis en place, pour continuer de faire rayonner l’association et découvrir de nouveaux visages pour échanger avec vous mais aussi, pourquoi pas, organiser de nouveaux rendez-vous pour qu’un maximum de personnes puissent découvrir le musée et notamment l’exposition de cette année, dévoilant vos trésors cachés !!

Merci à tous pour votre engagement, que vous soyez actifs ou simplement des soutiens, que vous ayez prêté ou non, chaque membre est utile à son échelle ! Si vous avez des idées ou si vous souhaitez vous investir davantage, n’hésitez pas à me contacter par mail !

Pour ceux qui n’auraient pas encore renouvelé leur souscription à l’association, il n’est d’ailleurs pas trop tard ! Le paiement peut se faire via le site, par virement bancaire ou directement au musée. 

Bien à vous,

Corentin Bonizec-Le Louarne – Président

Les coups de cœur de Justine

Mis en avant

Cette semaine, nos regards se sont portés sur quelques pièces en faïence de Quimper mis en vente aux enchères par Adjug’art cette après-midi du 15 mai.

Lien vers la vente

Tout d’abord, nous avons repéré ce couple de danseurs bigoudens, représentatif de la production emblématique de Robert Micheau-Vernez. Cet artiste brestois a créé plus de 140 modèles pour la faïencerie Henriot. On le reconnait par ces groupes de danseurs d’un grand détail et d’une grande virtuosité technique. Il compte parmi ses maîtres et amis les peintres Lucien Simon et Pierre Péron ou encore le sculpteur René Quillivic. Ayant appartenu au groupe des Seiz Breur, son travail d’artiste porte une démarche ethnographique, en travaillant essentiellement autour du costume breton.

            En continuité de cette sculpture en faïence, nous pouvons ajouter le sujet « Bigoudène à l’enfant » de Berthe Savigny, qui provient de la manufacture HB Henriot. Cette artiste est très célèbre et reconnaissable pour ses sujets de bébés en faïence. On peut noter ici aussi le travail autour du costume breton, mais ici ce qui nous saute le plus aux yeux c’est la couleur !

            Aussi, nous nous sommes arrêtés sur un exemplaire du groupe « Les trois commères » réalisé en faïence par Louis-Henri Nicot. Cet artiste va porter une grande partie de sa création vers une thématique très régionale et conservatrice et va devenir un sculpteur breton majeur du 20ème siècle. Il est très représenté dans la nouvelle exposition Trésors cachés du Musée de la Faïence de Quimper car l’on y retrouve plusieurs exemplaires, mais cette fois-ci dans des matériaux différents ! De plus, les cartels explicatifs retracent l’histoire complète de ce groupe considéré par le conservateur Bernard Verlingue comme l’un des succès « inoxydables » de la manufacture Henriot.

Pour ceux qui aiment ce style conservateur de faïence, on retrouve aussi André Galland qui reprend cette thématique traditionnelle pour mettre au centre de son travail des bustes de bretons et bretonnes.

            Enfin, notre coup de cœur se porte sur une autre pièce toute aussi belle et détaillée, qui est cette chouette en faïence. Elle est le témoignage d’un travail de faïence de la manufacture Henriot portant sur les figures animales. Ce sujet décoratif ne perd en rien la virtuosité et le détail de la faïence de Quimper.

Les pièces du week-end – Thierry-Lannon (Brest) et Ruellan Auction (Vannes)

Mis en avant

Justine, membre de l’équipe d’accueil du musée, vous propose sa sélection des ventes du week-end !

Ensemble lié à Mathurin Méheut en vente à Brest

Mathurin Méheut, un peintre céramiste observateur

Cette semaine, nous avons décidé de mettre en avant un artiste peintre de la manufacture Henriot : Mathurin Méheut. Reconnaissable par son célèbre monogramme MM, il a su révolutionner le style de la faïence de Quimper et lui donner ses lettres de noblesse.

C’est pendant la période de l’entre-deux guerres qu’il visite la manufacture de Quimper et que va débuter sa collaboration avec Jules Henriot. Dès 1919, il est peintre mais aussi décorateur et illustrateur au sein de la faïencerie Henriot de Quimper. On parle même de son rôle de conseiller artistique mais aussi de l’aménagement d’un atelier personnel à l’usine.

La vague artistique du moment veut renouveler les arts bretons entre tradition et modernité. Elle est poussée par la fondation, en 1923, du groupe Ar Seiz Breur. Et le pari va être réussi, car Mathurin Méheut connait une grande notoriété, notamment avec la création du service La Mer dans les années 1920. Elle se démarque par son décor polychrome de grand feu, ses bordures aux rayures vertes et par ses crustacés et coquillages au centre du sujet de la composition. Ce sera sa création la plus importante, et qui est encore aujourd’hui diffusée par la faïencerie Henriot.

Comme dit Bernard Verlingue dans son livre Faïences de Quimper, Mathurin Méheut est un « touche à tout ». Il est très passionné par la mer, mais ne vous méprenez pas, ces sujets de préoccupation sont vastes. Son sens de l’observation et sa rigueur vont être à plusieurs fois récompensés.

Il va produire énormément et pas seulement de la faïence. Dans notre nouvelle exposition Trésors cachés, nous vous invitons à découvrir ou redécouvrir cet artiste par de très belles pièces de son emblématique Service de la Mer.

Aussi, Mathurin Méheut est doublement mis à l’honneur avec la vente aux enchères à Brest ce week-end, où près d’une soixantaine de dessins et toiles de l’artiste sont mis en vente. Notre coup de cœur se porte sur une assiette de l’artiste portant un décor pour le moins inhabituel. Intitulée « Le marché aux bestiaux », elle a été expertisée par Bernard Verlingue, conservateur du Musée de la Faïence de Quimper. Par sa bordure travaillée et par sa peinture davantage détaillée d’une scène quotidienne bretonne, elle nous montre le savoir-faire grandissant de Mathurin Méheut, qui ne cessera tout au long de sa production artistique de s’inspirer de la vie et du paysage breton.

Assiette Henriot, Seconde guerre mondiale chez Ruellan Auction

Justine a aussi repéré une assiette datée de 1943 et réalisée pour l’occupant. Elle est en vente ce week-end du côté de Vannes.

Assiette en faïence émaillée polychrome, titrée « Meihnachten 1943 » marqué au revers, Diam. 23 cm.

De quoi caler vos armoires à la Galerie Théallet 😉

Vous savez tous que certains tomes de notre chère encyclopédie sont épuisés. Si ce n’est pas déjà vendu, un ensemble complet est à la vente à la Galerie de M. Théallet.

Un grand merci à Justine et une très belle fin de semaine à tous !

Assemblée générale, un bilan et des perspectives

Le samedi 6 avril dernier, notre association a tenu son assemblée générale. Concernant les traditionnels bilans, Jean-Paul Alayse nous a transmis son dernier rapport moral en tant que président. Il a été remercié à l’unanimité tout comme notre chargé de communication, Guenhaël Le Moing qui nous a transmis son dernier rapport sur le site internet et le parcours faïencier. Tous les deux, se sont vus remettre un présent, en remerciement de leur investissement pour l’association. Bernard Verlingue s’est fait l’écho du rapport financier de Patrick Monéger.

Malheureusement, après cette vague d’émotion, l’heure était plus grave. Des remplaçants devait se présenter pour combler le vide de ces deux postes clés laissés vacants. Fort heureusement, Annaïck Le Roux s’est proposée de reprendre les rênes de la messagerie. Corentin Le Louarne-Bonizec s’est proposé d’intégrer le bureau pour prendre la présidence. Jérémy Varoquier s’est proposé d’intégrer le poste de secrétaire.

Aucune voix s’est opposée à l’intégration de ces nouveaux membres.

En guise d’ouverture, Bernard Verlingue révèle le thème de la prochaine exposition du musée. Géo Fourrier sera à l’honneur en 2025. Le maximum de céramiques seront présentées mais peintures et illustrations auront une très belle présence entre les différentes salles. Dès à présent, n’hésitez pas à nous partager vos propositions de prêts 😉 Jérémy Varoquier détaille quant les premières lignes de l’agenda des animations du musée (visites guidées, cours de sculptures au musée etc.). Toutes les informations sont disponibles sur le site du musée.

L’assemblée générale s’est clôturée vers 12h00 avec l’ouverture d’un buffet composé des spécialités de chacun. Pour en savoir plus, voici le rapport complet de l’assemblée !

Émaillage 2024 – Trésors cachés.

Nous proposons de retrouver les allocutions de l’émaillage du Musée de la Faïence de Quimper, à l’occasion de l’exposition : « Trésors Cachés ».
La cérémonie s’est tenue, vendredi soir à Quimper. De nombreux adhérents étaient présents pour assister à cet évènement.

Hervé Maupin (Fonds de dotation du Musée) a présenté l’exposition de cette année et remercié Bernard Verlingue et son équipe pour son travail.

Bernard Verlingue (directeur du Musée) a rappelé la genèse de cette exposition. Il a remercié l’ensemble des collectionneurs qui se sont séparés de leurs céramiques pendant une saison.

Le Président de l’association des Amis du Musée et de la Faïence de Quimper rappelait que 2024 était une année charnière pour notre structure.

2024 – Association des Amis du Musée et de la Faïence de Quimper ©