La faïence de Quimper expliquée par Pierre-Jean Guillausseau (Le Télégramme).

Pierre-Jean Guillausseau
Pierre-Jean Guillausseau a annoncé que grâce à un de ses amis collectionneurs, une grande exposition de vierges issues des faïenceries quimpéroises aurait lieu en 2020 à Sainte-Anne d’Auray.

« Par intérêt pour la Bretagne, j’ai acheté ma première assiette à l’âge de 13-14 ans ; ça m’a valu les remontrances de ma mère ! », raconte le professeur de médecine Pierre-Jean Guillausseau, pour expliquer sa passion pour la faïence de Quimper, dont il est devenu collectionneur et expert, avec un regard différent des conservateurs. « J’ai une approche scientifique ; je raisonne sur les grandes séries », précise-t-il. Jusqu’au 21 décembre, à la médiathèque de Locoal-Mendon, il en présente un panorama de 1820 aux créations de Fouillen, Moal, Lapicque, etc. Vendredi 6 décembre, devant un public captivé, il a retracé l’histoire des manufactures depuis 1708.

Publié le 8 décembre 2019 par Jean-Yves Collin – Le Télégramme ©

Suivez-nous sur :

Exposition « Faïences et faïenceries de Quimper : regard sur notre patrimoine ».

Exposition de Pierre-Jean Guillausseau
« Faïences et faïenceries de Quimper : regard sur notre patrimoine »

du 6 au 21 décembre 2019.

Conférence le vendredi 6 décembre à 18h30.

Faïences et faïenceries de Quimper.

Médiathèque Le Coutil.
Place de l’Eglise – 56550 Locoal-Mendon


Faïences et faïenceries de Quimper, expo et conférence vendredi.

Sophie Martin
Sophie Martin, blibliothécaire, feuilletant l’un des 2 albums offerts par Pierre-Jean Guillausseau sur les Faïences et faïenceries de Quimper, dont il parlera, vendredi, en inaugurant son exposition.

Endocrinologue, le Professeur Pierre-Jean Guillausseau, de la faculté de médecine de Paris, est aussi spécialiste de la faïence de Quimper. En juillet, cet habitant de la commune a présenté une expo au manoir de Kerazan, à Loctudy ; deux ouvrages en ont été édités. En les offrant à la médiathèque, il a proposé à Sophie Martin une exposition et une conférence. « On avait un créneau de trois semaines, on n’a pas hésité ! ». L’exposition (plus de 80 pièces) sera en place vendredi et à 18 h 30, lors du vernissage, Pierre-Jean Guillausseau évoquera l’histoire des faïenceries de Quimper depuis 1699.

Publié le 5 décembre 2019 – Le Télégramme ©

Suivez-nous sur :