Présentation de l’exposition « l’art de la couleur » par Mikaël Micheau-Vernez (France Bleu Breizh Izel).

Aujourd’hui, Mikaël Micheau-Vernez présentait sur les ondes de Bleu Breizh Izel, l’exposition monographique que la ville de Douarnenez consacre à son père.

Publié le 3 août 2022 – France Bleu Breizh Izel ©


À Douarnenez, déjà près de 3 000 visiteurs à l’expo Micheau-Vernez (Le Télégramme).

Exposition Robert Micheau-Vernez
Ils sont nombreux à découvrir l’artiste à la salle des fêtes.

« L’Art de la couleur », la rétrospective Robert Micheau-Vernez proposée jusqu’au 13 août à la salle des fêtes de Douarnenez, suscite l’engouement.

« Superbe, les couleurs nous transportent », « Merci pour cette belle découverte », « Un moment unique de beau dans la course de la vie »… En consultant le livre d’or à l’entrée de la salle des fêtes, il apparaît bien vite que l’exposition Micheau-Vernez crée l’événement à Douarnenez. « Le pari de la ville d’être la toute première du Finistère à proposer une grande exposition sur mon père est un succès mérité », salue Mikaël Micheau-Vernez, souvent présent pour évoquer avec les visiteurs l’œuvre paternelle, dévoilée jusqu’au 13 août sous la forme de 45 toiles, de dessins et illustrations, d’affiches et reproductions de vitraux, de faïences et de bronzes.

« Des gens reviennent avec des amis »

« Les gens sont scotchés, disons-le, par ces œuvres, et d’abord par la puissance de la couleur », note Mikaël Micheau-Vernez. « Ils se demandent pourquoi ces toiles sont restées méconnues, et très vite ils se demandent dans quel musée est-il possible de voir le reste de son travail… Je suis toujours obligé de répondre aucun », regrette-t-il.

Mardi matin, la barre des 3 000 visiteurs depuis le début de l’exposition, le 2 juillet, était en passe d’être franchie. « Ce qui fait plaisir, c’est de voir des gens revenir avec des amis, de la famille : c’est qu’ils ont été vraiment touchés et veulent partager cela », décrit encore le concepteur de cette petite rétrospective.

Parmi les personnes qu’il a rencontrées à Douarnenez figurent d’anciens élèves de son père, qui fût professeur de dessin à Brest, Quimper ou encore Pont-l’Abbé. « J’en ai croisé 23, dont beaucoup étaient émus en évoquant le souvenir d’un professeur marquant, comme ceux qui marquent un parcours scolaire », raconte Mikaël Micheau-Vernez. Il sera présent tous les jours, la semaine prochaine, pour approfondir les échanges avec ceux qui découvrent l’artiste ou veulent évoquer son souvenir.

Pratique : Salle des fêtes rue Eugène-Kerivel, à Douarnenez. Exposition ouverte du lundi au samedi, de 10 h 30 à 12 h 30 et de 14 h 30 à 18 h 30. Entrée libre.

Publié le 3 août 2022 par Rodolphe Pochet – Le Télégramme ©

Les nouvelles publications sur l’artiste Mathurin Méheut (1882-1958).

Les nouvelles publications sur l’œuvre de Mathurin Méheut sont importantes en 2022.
Elles s’inscrivent dans le cadre des multiples évènements de cet été (ouverture du nouveau Musée Mathurin Méheut à Lamballe et l’exposition en cours à Pont-Aven).
Nous faisons pour vous un tour d’horizon de ces livres.


Mathurin Méheut – Arpenteur de la Bretagne

MATHURIN MÉHEUT - Arpenteur de la Bretagne.

MATHURIN MÉHEUT – Arpenteur de la Bretagne
Mylène Allano, Gilles Baratte, Denis-Michel Boëll, Frédéric Bonnor, Denise Delouche, Sophie Kervran, Élisabeth Renault et Anne de Stoop

Éditions FATON – 208 pages – ISBN : 978-2-87-844-327-1 – tarif 29 € – Paru en juin 2022.

MATHURIN MÉHEUT - Arpenteur de la Bretagne.

Artiste majeur du XXe siècle en Bretagne, Mathurin Méheut (1882-1958) a tracé une voie artistique personnelle et originale tout au long de sa vie. De son fulgurant coup de crayon, il nous immerge au cœur de la société bretonne travailleuse et pieuse de la première moitié du XXe siècle. La conscience aiguë des mutations de la société qui l’a vu naître et son talent d’observateur font de lui un précieux témoin.


L’Objet d’Art Hors-séries – Le musée Mathurin MÉHEUT de Lamballe-Armor

L'Objet d'Art Hors-séries n° 161 - Le musée Mathurin MÉHEUT de Lamballe-Armor.

L’Objet d’Art Hors-séries n° 161 – Le musée Mathurin MÉHEUT de Lamballe-Armor

Éditions FATON – 64 pages – ISSN : 9772426009004 – tarif 10 € – Paru en juin 2022.

L'Objet d'Art Hors-séries n° 161 - Le musée Mathurin MÉHEUT de Lamballe-Armor.

Il y a 50 ans, le premier musée Mathurin Méheut ouvrait ses portes au public, à Lamballe, dans la maison du Bourreau, bâtiment du XVe siècle, sous la forme associative. Il aura fallu près de 20 ans pour que l’idée d’un nouveau musée, qui avait germé dans l’esprit de quelques passionnés, voie le jour. Il fallait un peu de folie et de l’audace pour imager un tel musée ! Mais quelle joie! Quel plaisir de pouvoir proposer aux visiteurs un si bel équipement, qui allie valorisation du patrimoine du Haras national et performance technique de conservation et de valorisation des œuvres.


La biodiversité littorale vue par Mathurin Méheut

La biodiversité littorale vue par Mathurin Méheut.

La biodiversité littorale vue par Mathurin Méheut
Textes de Michel Glémarec

Éditions LOCUS SOLUS – 160 pages – ISBN 978-2-36833-396-9 – tarif 27 € – Paru en juillet 2022.

Venu pour six mois à Roscoff en 1910, le grand artiste Mathurin Méheut y restera deux ans, réunissant la somme de ses aquarelles, dessins et croquis dans un ouvrage exceptionnel : L’Étude de la Mer. Chacune de ses œuvres reproduites ici s’accompagne d’un commentaire rédigé par l’océanographe biologiste Michel Glémarec. 140 dessins et planches en couleur, reproduisant plus de 160 espèces, témoignent de la richesse spécifique de ces milieux souvent fragiles.
La qualité scientifique de l’auteur éclaire ce foisonnement illustré et permet d’appréhender un univers marin longtemps demeuré mystérieux.


Mathurin Méheut – Itinéraires

Mathurin Méheut - Itinéraires.

Mathurin Méheut – Itinéraires
Textes de Denis-Michel Boëll

Éditions LOCUS SOLUS – 48 pages – ISBN 978-2-36833-411-9 – tarif 12,90 € – Parution le 19 août 2022.

Artiste majeur de l’illustration et de la peinture du XIXè siècle Mathurin Méheut (1882-1958) a été prolifique notamment dans le domaine des arts, de la céramique, des estampes et de la décoration.
De ses études de la mer à ces croquis sur le front pendant la 1ère Guerre mondiale, des céramiques aux dessins sur le motif, l’artiste n’a eu cesse de dessiner le végétal, le monde marin, les paysages puis de les décliner en décors, jusqu’à devenir Peintre officiel de la Marine en 1921.
Ses 5 000 œuvres sont aujourd’hui dans les plus grands musées de France et notamment dans le nouveau musée Mathurin Méheut (ré-ouvert en juin 2022) à Lamballe (22), sa ville natale en Bretagne. Cette petite monographie élégante, joli livre-cadeau sur papier de création, présente de façon succincte Mathurin Méheut et reproduit près de 36 de ses œuvres les plus représentatives de son génie créatif.
Artiste majeur du XXe siècle en Bretagne, Mathurin Méheut (1882-1958) a tracé une voie artistique personnelle et originale tout au long de sa vie. De son fulgurant coup de crayon, il nous immerge au cœur de la société bretonne travailleuse et pieuse de la première moitié du XXe siècle. La conscience aiguë des mutations de la société qui l’a vu naître et son talent d’observateur font de lui un précieux témoin.

Publié le 12 juin 2022 – Éditions Faton & Locus Solus ©


L’exposition « Mathurin Méheut, arpenteur de la Bretagne » commentée par Denis-Michel Boëll

L’émission la « Balade du Week-end » a dédié son programme à la nouvelle exposition du Musée de Pont-Aven : « Mathurin Méheut, arpenteur de la Bretagne »

M. Denis-Michel Boëll (commissaire scientifique) présente l’œuvre protéiforme de l’artiste Lamballais.

Publié le 3 juin 2022 – France Bleu Breizh Izel ©

L’atelier de Valérie Le Roux (France Bleu Breizh Izel).

Découvrez le travail de Valérie Le Roux, céramiste à Concarneau.
Angeline Demuynck, nous propose un entretien avec son mari, Mickaël Rannou.

Publié le 21 mars 2022 par Angeline Demuynck – France Bleu Breizh Izel © – Photos : Mickaël Rannou ©

Faïence : et si vous aviez des trésors dans vos placards ? (France Bleu Breizh Izel).

Journée d’estimation de vos pièces en faïence, ce samedi, au musée de la faïence de Quimper (Finistère). En fouillant dans vos placards, vous trouverez peut-être des pièces très rares… Qui valent parfois cher !

Matinée d'information et de conseil 2020.
Les dernières journées d’estimation ont permis de découvrir des trésors oubliés.

Et si la faïence que vous stockez au fond d’un placard valait de l’argent ? Pour vous aider à déterminer la valeur des objets que vous stockez chez vous, les Amis du musée et de la faïence organisent une matinée d’estimation, ce samedi 8 août.

Pour connaître l’histoire (et la valeur) d’une pièce en faïence, il faut commencer par la retourner explique Jérémy Varoquier, assistant principal au musée de la faïence : « on aura une signature et un numéro de série, qui nous donnera une date ». Il invite tous ceux qui le souhaitent à venir faire estimer leurs pièces : « amenez-nous tout ce que vous avez, on fera le tri et on vous dira ce qui est intéressant ou pas. Ensuite, selon ce que vous voulez en faire, on vous dirigera vers les personnes compétentes ».

Plusieurs milliers d’euros pour certaines pièces

Les pièces de grandes valeurs sont souvent des pièces d’artistes, signées d’une des principales manufactures. Dernièrement, des pièces sont parties à plusieurs milliers d’euros dans une salle des ventes.

Estimation ce samedi matin au Musée de la faïence, sur rendez-vous, 02 98 90 12 72.

Publié le Vendredi 7 août 2020 par Annaïg Haute – France Bleu Breizh Izel ©