Compte-rendu des activités de l’association du mois de septembre 2019.

Le mois de septembre a été très actif pour les Amis du Musée et de la Faïence de Quimper. Nous avons participé coup sur coup au 7ème festival de la céramique de Quimper, et aux journées européennes du patrimoine.

Le premier événement se tenait sur la place du Stivel à Quimper, le 14 et 15 septembre 2019. L’association avait monté un stand pour proposer à la vente nos publications. Cette première participation a été l’occasion de toucher un nouveau public. Les retours sont très positifs.

Le Musée décernait son premier prix à Mathieu Casseau, céramiste à Douarnenez.

Mathieu Casseau
Mathieu Casseau, vase recouvert de terre sigillée.

Le jury était constitué de notre président Jean-Paul Alayse, de Jean-Yves Verlingue (fondateur du Musée), de Philippe Bernelle (organisateur du festival), de Judy Datesman (membre de notre association), et de la céramiste brestoise Elsa Alayse.

Festival de la céramique de Quimper - 1er prix à Mathieu Casseau.
Le lauréat de ce premier prix du Musée de la Faïence, Mathieu Casseau est entouré par le jury.

Le Musée de la Faïence a fait l’acquisition d’une pièce qui est désormais visible dans la vitrine consacrée aux œuvres du 21ème siècle.

Vitrine "Une œuvre en Faïence".
Vitrine des œuvres contemporaines. On retrouve les pièces éditées par la Faïencerie d’Art Breton (FAB), dans le cadre du concours « Une œuvre en Faïence ». 2003 – Jean Lemonnier (Les macareux), 2004 – Olivier Lapicque (Nostalgie), 2005 – Loïc Hervé (Le marin), 2006 – Daphné Pauwels (Métamorphose), et 2007 – Wang Zhen Da (Yangxiaohu, tête rouge).

Les journées européennes du patrimoine sont devenues un rendez-vous incontournable pour les quimpérois. A cette occasion, les bénévoles de l’association étaient mobilisés pour renseigner les visiteurs, et faire la promotion de nos publications.

Stand de l'association pour les journées européennes du patrimoine 2019.
Les bénévoles de l’association et les membres du Musée.

Le bilan de ce week-end est très positif. Le Musée a comptabilisé 1200 visiteurs sur les deux jours (le 21 et 22 septembre), soit une progression de plus de 60 % vis à vis de l’année dernière.

Les journées européennes du patrimoine 2019.
Le public des journées européennes du patrimoine.

Les visites guidées de l’exposition étaient assurées par M. Jérémy Varoquier (assistant du conservateur du Musée). L’exposition thématique « Quand les brodeurs inspiraient les faïenciers » a connu un très grand succès auprès des visiteurs. Il est à mentionner que le Musée a accueilli plus de 10 000 personnes cette année, un record depuis la réouverture en 2011.

Jérémy Varoquier
Les visites guidées de l’exposition.

L’association tient à remercier chaleureusement nos membres qui se sont rendus disponibles pour ces deux événements. Nous vous donnons rendez-vous au salon des antiquités de Quimper sur notre stand, du samedi 9 au lundi 11 novembre 2019, au parc des expositions de Penvillers.

Amis du Musée et de la Faïence de Quimper ©

Suivez-nous sur :
error

Au musée de la Faïence, l’entrée sera gratuite pour le 10 000e visiteur ! (Ouest-France).

Musée de la Faïence de Quimper
Situé dans le quartier de Locmaria à Quimper, le musée de la Faïence est ouvert jusqu’au samedi 28 septembre.

Situé dans le quartier de Locmaria à Quimper, le musée de la Faïence est ouvert jusqu’au samedi 28 septembre 2019. Le 10 000e visiteur se verra offrir son entrée.

Plus que quelques jours pour visiter le musée de la Faïence, situé dans le quartier de Locmaria ! Celui-ci, en effet, est ouvert jusqu’au samedi 28 septembre. Y sont visibles l’exposition permanente ainsi que l’exposition temporaire sur les liens entre les brodeurs et les faïenciers.

Marquer le coup

Plus de 9 900 visiteurs en ont déjà poussé les portes cette saison. La barre des 10 000 sera donc franchie d’ici la fin de semaine. Pour marquer le coup, « les personnes qui arriveront à ce moment se verront offrir leurs entrées et pourront choisir trois catalogues dans notre boutique « , annonce Jérémy Varoquier, assistant du conservateur.

Pour rappel, le musée est ouvert de 10 h à 18 h (tarifs : de 3 € à 5 €). Il rouvrira ensuite mi-avril. Entre-temps, les visites sont toujours possibles pour les groupes, sur réservation (02 98 90 12 72).

Publié le 24/09/2019 – Ouest-France ©

Suivez-nous sur :
error

Les visites commentées.

Les visites commentées de l’exposition « Quand les brodeurs inspiraient les faïenciers » sont présentées par Jérémy Varoquier, l’assistant du conservateur du Musée de la faïence.

Amis du Musée de la Faïence de Quimper ©

Suivez-nous sur :
error

Musée de la faïence de Quimper : un parcours de visite pour les enfants (Côté Quimper).

Le Musée de la faïence de Quimper a mis en place un parcours pour les enfants, pour que leur visite soit instructive sans être barbante.

Jérémy Varoquier
Jérémy Varoquier a mis en place ce parcours pour les jeunes.

Depuis le début de l’été, un parcours à destination des enfants a été créé sur l’ensemble de la collection permanente du Musée de la faïence de Quimper. Jérémy Varoquier, assistant au musée, indique :

« L’idée est qu’à travers de petites signalétiques, il y ait de la vie dans les vitrines et que les enfants fassent la visite avec plaisir, aient des clés pour savoir ce que leurs parents ou grands-parents ont chez eux ».

Le parcours

Le parcours démarre avec la découverte de la constitution d’une pièce et de sa décoration, puis commencent les histoires sur ces dernières. L’évolution des styles est abordée, les diverses productions (les vierges sacrées, les décors aux petits Bretons…), des artistes comme René Quillivic ou Mathurin Méheut sont présentés…

La visite dure en moyenne une demi-heure.

Infos pratiques
Musée de la Faïence de Quimper, 14 rue Jean-Baptiste Bousquet
Ouvert du lundi au samedi, de 10 h à 18 h sans interruption.
Tarifs : 5 euros adultes, 3 euros 7-17 ans.

Publié le 11 Juillet par Julien Saliou – Côté Quimper ©

Suivez-nous sur :
error

Les ateliers de la faïencerie s’ouvrent au public (Ouest-France).

Coulage, calibrage, émaillage, décoration… la conception des faïences est un vrai travail d’artiste. Découvrez-le, lors des visites organisées dans les ateliers de la faïencerie Henriot-Quimper (Finistère).

Constance Delpy

Constance Delpy, la guide, montre le calibrage, une des trois techniques pour confectionner une faïence (Photo Ouest-France).

Il n’y a pas que le Musée de la faïence à visiter, dans le quartier historique de Locmaria. En face, la faïencerie Henriot-Quimper (Finistère) propose aux curieux d’investir les ateliers pour découvrir, en l’espace de 30 minutes, tout le processus de fabrication.

Une visite bien délimitée

« Attention, ça n’est pas une démonstration des ouvriers, c’est une visite », prévient Fabienne Kernéis, assistante de Jean-Pierre Le Goff, le président de la société Henriot-Quimper. Seule la guide interagit avec les visiteurs. Une demi-heure paraît rapide en effet, pour balayer l’histoire de la faïencerie et explorer les différentes techniques de confection.

« C’est un espace de production, les gens ne le comprennent pas forcément que les ouvriers peuvent avoir besoin de tranquillité, continue-t-elle, le travail qu’ils réalisent nécessite beaucoup de concentration ». C’est pour cela que la visite est strictement délimitée à un parcours, dans les pas du guide. « C’est aussi pour des raisons de sécurité que nous sommes très précautionneux », révèle Constance Delpy, une des trois guides de la faïencerie.

Pour petits et grands

La visite se veut rapide, certes, mais complète. La guide se livre à une démonstration de chacune des trois techniques de confection. À l’entrée de l’atelier, les visiteurs découvrent le coulage. Ensuite, après un slalom entre quelques allées de faïences, Constance Delpy leur montre le calibrage, puis le pressage.

À chaque étape, le public multigénérationnel est captivé par le récit de la guide et n’hésite pas à intervenir. « Les enfants apprécient particulièrement la visite car elle est très visuelle, confie Fabienne Kernéis, ils posent souvent des questions très pertinentes».

Observer les peinteuses

Le spectaculaire est gardé pour la fin de la visite. « Voici le four où sont cuites toutes les faïences, montre la guide, il fait 4 m3 ». Sa taille permet aux ouvriers de ne faire qu’une seule cuisson par semaine, à 1 040 °C. Ensuite, les visiteurs rejoignent l’atelier des peintres sur céramique, traditionnellement appelées « peinteuses ». Dans le silence, ils peuvent scruter le travail minutieux des trois artistes.

La visite s’achève dans la pièce suivante, où sont stockées des centaines de faïences vierges. « La visite aurait mérité d’être un peu plus longue, note Dominique, visiteur, avec des explications plus étayées ». Si, comme lui, certains restent sur leur faim, la promenade au sein de l’atelier a globalement plu, au vu des nombreuses questions posées lors de la conclusion.

Visites guidées (sauf jour férié) du lundi au samedi à 10 h 30, 11 h 30, 14 h, 15 h, 16 h, 17 h. Durée : 30 minutes. Adultes : 5 €. 7 à 17 ans : 2,50 €. Moins de 7 ans : gratuit.

Publié le 15/08/2017 par Paul Sertillanges – © Ouest-France.

Suivez-nous sur :
error