L’assemblée générale des Amis du Musée et de la Faïence de Quimper 2018.

C’est dans les locaux du prieuré de Locmaria que se tenait l’assemblée générale des Amis du Musée et de la Faïence de Quimper pour l’année 2018.

AG 2018Le président de l’association M. Jean-Paul Alayse présente le rapport moral, et il évoque les faits marquants de l’année écoulée :

– L’exposition 2017 « Armor, Argoat, la Bretagne au travail » a accueilli 7 000 visiteurs.
– Les journées européennes du patrimoine en septembre ont attiré 670 visiteurs.
– Le salon des antiquités de Quimper en novembre. Une exposition de 150 pièces en faïence relatait l’histoire du Quimper.
– Le départ d’Ingrid Pouder assistante principale au Musée et l’arrivée de Jérémy Varoquier.
– Le nombre des adhérents est désormais de 180 membres.

M. Guenhaël Le Moing fait un bref compte-rendu de l’activité du nouveau site internet de l’association, de sa fréquentation, des articles les plus consultés et des perspectives pour cette année 2018.

M. Philippe Théallet rédacteur en chef de la gazette des Amis du Musée relate les articles parus. Il remercie les bénévoles pour leurs contributions. Il est à souligner que ce magazine peut être acheté (lien).

AG 2018Mme Annic Constanty vice-présidente de l’association évoque les prochaines dates :

– Les journées européennes du patrimoine les 15 & 16 septembre 2018, qui aura pour thème « l’art du partage ».
– Le salon des antiquaires de Quimper du 9 au 11 novembre 2018 au parc des expositions de Penviller.
Elle évoque la prochaine diffusion d’un questionnaire, qui aura pour but de mieux connaître les souhaits des membres de notre association. Cette enquête sera diffusée avec la prochaine gazette.

Le rapport financier préparé par M. Patrick Monéger est présenté par Bernard Verlingue.

Comme le prévoit les statuts de l’association deux administrateurs sont renouvelés tous les ans. Cette année, Mme Annic Constanty et M. Daniel Georges sont sortants.

Mme Annic Constanty a décidé de ne pas se représenter à son poste d’administrateur, les deux élus à l’unanimité son M. Jacques Duvet et Daniel Georges.

M. Hervé Maupin président du fonds de dotation prend la parole. Il souhaite que le Musée puisse accueillir des visites scolaires. Il rappelle également l’arrivée de Jérémy Varoquier au poste d’assistant principal du Musée.

AG 2018

M. Hervé Maupin, Philippe Théallet, Annic Constanty et Jean-Paul Alayse (de gauche à droite).

Bernard Verlingue directeur du Musée annonce en avant-première la future exposition 2019 : le décor broderie et les costumes en Bretagne.

M. Jean-Paul Alayse remercie les mécènes de l’association : la ville de Quimper (représentée par Mme Gwenaëlle Gouzien), Arkéa – Crédit Mutuel de Bretagne, les études Adjug’art (M. Yves Cosquéric) et Thierry-Lannon (M. Philippe Lannon et Gilles Grannec).

Pour clôturer cette assemblée générale, Mme Annic Constanty remercie l’ensemble des membres de l’association. C’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’elle a côtoyé les adhérents. Elle remercie tout particulièrement M. Jean-Yves Verlingue et son mari Georges Constanty.

AG 2018

Annic et Georges Constanty.

La nouvelle composition du bureau de l’association est la suivante :

– M. Jean-Paul Alayse (Président).
– M. Guenhaël Le Moing (Vice-président, en charge du site internet).
– M. Patrick Monéger (Trésorier).
– M. Bernard Verlingue (Trésorier adjoint).
– M. Jacques Duvet (Secrétaire).
– Mme Genevièvre Pageot (Secrétaire adjointe).
– M. Daniel Georges (Administrateur, en charge de la logistique).
– M. Philippe Théallet (Administrateur, en charge de la gazette des Amis du Musée).
– M. Antoine Maigné (Administrateur).

AG 2018N’hésitez pas à nous rejoindre.

Suivez-nous sur :

Le départ d’Ingrid POUDER, assistante principale au Musée de la Faïence de Quimper.

Le vendredi 27 octobre, s’est tenue une réception pour marquer le départ d’Ingrid POUDER, assistante principale au Musée de la Faïence de Quimper depuis plus de 5 ans.

le vendredi 27 octobre 2017

Elle était entourée de nombreux membres de notre association, du personnel du Musée et de la faïencerie Henriot Quimper, ainsi que de l’agence de communication So HO !.Départ d'Ingrid POUDER assistante principale au Musée de la Faïence de Quimper.Ingrid voulait retourner dans sa région d’origine, près de Valence. Au nom de l’association nous lui souhaitons une pleine réussite dans ses futurs projets.

le vendredi 27 octobre 2017

Ingrid reçoit un pichet en forme de Bigoudène de l’artiste Charles MAILLARD.

Bernard VERLINGUE directeur du Musée, nous a présenté son remplaçant M. Jérémy VAROQUIER.

Après un Master en patrimoine, Jérémy a travaillé pendant 2 saisons au Manoir de Squividan à Clohars-Fouesnant (lieu géré par le Musée breton pour le département du Finistère).

Nous lui souhaitons beaucoup de réussite dans ses nouvelles fonctions.

le vendredi 27 octobre 2017

Jérémy VAROQUIER et Ingrid POUDER, devant le panneau mural aux Polynésiennes de Nicolas PESCE.

Suivez-nous sur :

Le compte-rendu des journées européennes du patrimoine 2017.

Atelier 25Le Musée de la Faïence de Quimper a participé comme chaque année aux journées européennes du patrimoine, le samedi 16 et le dimanche 17 septembre 2017.

Photo collective

Les membres de l’association et le personnel du Musée entourent notre président Jean-Paul ALAYSE, le directeur du Musée Bernard Jules VERLINGUE et Jean-Yves VERLINGUE.

Quelques membres de l’association ont accompagné le personnel du Musée sur ces deux jours.

Ces journées sont l’occasion de faire découvrir l’histoire de la faïence de Quimper, et le Musée à un public nombreux.

Le samedi 16 septembre 2017 au Musée de la Faïence de Quimper.

Cet évènement médiatisé, nous permet de communiquer sur nos activités. Tout au long de ces deux journées, les membres de l’association échangent avec les visiteurs. Ils leur présentent les nombreuses publications et catalogues que nous éditons, et suscitent de nouvelles adhésions.

Le samedi 16 septembre 2017 au Musée de la Faïence de Quimper.Les journées du patrimoine ont attiré 633 visiteurs sur les deux jours. Ce chiffre est bien sûr en baisse vis à vis des dernières années (879 en 2016), comme de nombreuses institutions culturelles.

Il est à noter que le Musée attire des visiteurs passionnés et motivés, qui sont enchantés de leur découverte ou redécouverte pour les Quimpérois. Bien souvent, ils n’imaginaient pas la richesse des collections.Le samedi 16 septembre 2017 au Musée de la Faïence de Quimper.L’exposition « Armor, Argoat – La Bretagne au travail » a connu un vif succès. Les sourires ne trompent pas, ainsi que l’enthousiasme de ces nouveaux convertis.

Le samedi 16 septembre 2017 au Musée de la Faïence de Quimper.

Pour conclure, il faut remercier la direction du Musée de la Faïence de Quimper, qui ouvre ses portes gratuitement à cette occasion.

Le samedi 16 septembre 2017 au Musée de la Faïence de Quimper.N’hésitez pas à nous rejoindre, et adhérer aux Amis du Musée et de la Faïence de Quimper (lien).

 

Suivez-nous sur :

La Bretagne cousine de l’Amazonie (Le Télégramme).

Mexique au musée de la faïence de Quimper

De gauche à droite, Karine Baron, Elsa Alayse, Anne Pennanguer, Bernard Verlingue et Ingrid Pouder.

Le musée de la faïence expose jusqu’à dimanche, le travail de recherche des élèves de la section euro-espagnol du lycée de Cornouaille. Pendant un an, une trentaine d’adolescents ont travaillé sur les similitudes des deux cultures à travers la céramique. Le musée de la faïence de Quimper accueille, jusqu’à dimanche, dans son hall, l’exposition sur le thème de la céramique, réalisée par les élèves de la classe euro-espagnol du lycée de Cornouaille. « L’année dernière, le musée avait accueilli les créations des élèves de première du lycée, commence Bernard Verlingue, conservateur du musée. C’est important de montrer que tout le monde peut entrer dans un musée ». Anne Pennanguer, professeure d’espagnol au lycée de Cornouaille et responsable de la section euro-espagnol, a réitéré l’initiative cette année. « Les élèves se sont investis l’année dernière pour le projet sur les costumes, explique l’hispanophone. Nous avons encore plus d’élèves inscrits dans la section cette année. Le but de ces projets est de booster la section ». Après plusieurs voyages en Amérique Latine, Anne Pennanguer a remarqué des similitudes frappantes entre les cultures amérindiennes et bretonnes. « Les costumes d’Amérique latine m’ont rappelé ceux de Plougastel », s’étonne-t-elle.

Rencontres avec plusieurs artistes

Dès la rentrée de septembre jusqu’au mois de juin, une trentaine d’élèves de seconde se sont attelés à découvrir les similitudes entre les cultures amérindiennes et bretonnes sur le thème de la céramique. Pour les accompagner dans leur mission, ils ont rencontré plusieurs artistes. « Rachel Le Gall, modiste et styliste quimpéroise, a participé au projet, se réjouit Anne Pennanguer. Les élèves ont dessiné des croquis de céramique inspiré de la culture bretonne et amérindienne. Rachel Le Gall en a ensuite réalisé quatre en grandeur nature ». Édith Etsam, fondatrice de l’association Ikamia (« de la forêt » en amérindien Aguarangua), qui met en avant l’art et la culture amazonienne, a également partagé ses connaissances avec les lycéens. « Ses interventions étaient de grande qualité », se souvient l’enseignante d’espagnol.

La fête des morts pour l’année prochaine

L’année prochaine, c’est la céramiste peintre brestoise Elsa Alayse qui aiguillera les élèves. Sur le thème de « la fête des morts et boîte à crâne ». Les futures secondes de la section euro-espagnol découvriront le rapport qu’entretiennent les Amazoniens avec leurs défunts. « Il existe, là-bas, un devoir de respect pour ceux qui sont partis, explique Anne Pennanguer. Ils ont une place à part dans la maison », conclut-elle.

Publié le 18 juillet 2017 – © Le Télégramme.

Suivez-nous sur :

Armor, Argoat. La Bretagne au travail

Armor Argoat

  • 2017 – Armor, Argoat La Bretagne au travail

(catalogue de l’exposition – 18 Avril au 30 septembre 2017)

Sous la direction de Bernard Jules VERLINGUE (Jean-Paul ALAYSE, Jacques BLANKEN, Antoine MAIGNÉ, Ingrid POUDER, Philippe THÉALLET, photos : Bernard GALÉRON).

Armor, Argoat, le pays de la mer et celui de la terre à travers leurs métiers en Bretagne, tel est le thème que nous nous proposons d’aborder cette année.

29,7 x 21 cm – 116 pages – ISBN 2-914009-33-X – tarif 25 €

Pour plus de renseignements, veuillez nous contacter.

Suivez-nous sur :