Des carreaux de faïence décorés par des lycéens de Cornouaille (Ouest-France).

Legs Andalou
Des élèves en classe de seconde européenne espagnol présentent leur travail de calligraphie et les carreaux de faïence qu’ils ont peints. Leur professeure Anne Pennanguer (à droite) et Bernard Verlingue (2e à gauche), directeur du Musée de la faïence.

Vingt-trois élèves de seconde de la classe européenne espagnol exposent calligraphies et carreaux de faïence décorés au Musée de la faïence à Locmaria, à Quimper (Finistère), jusqu’à fin mai 2019.

Les élèves de la classe de seconde européenne espagnol du lycée de Cornouaille, à Quimper (Finistère) ont récemment donné rendez-vous à leurs parents et amis pour le vernissage de leur exposition de carreaux de faïence et travaux de calligraphie exécutés durant l’année.

Ils ont travaillé avec leur professeure Anne Pennanguer sur le legs andalou (711-1492), à raison de deux heures sur les quatre heures et demie hebdomadaires.

L’occupation arabe de l’Espagne pendant huit siècles laisse un grand héritage culturel en architecture, dans le monde des sciences et la médecine. « C’est par le biais de l’histoire des civilisations, des arts tels que la céramique ou la calligraphie, que j’enseigne l’espagnol à mes élèves », explique la professeure.

Rencontre avec une céramiste et un calligraphe

Cette dernière a fait venir, au cours de l’année, différents intervenants : la céramiste Elsa Alayse, de Brest, qui a fourni les carreaux de faïence et a initié les élèves à la peinture sur émail ; le calligraphe morlaisien Mohammed Idali leur a appris à utiliser un calame (Roseau taillé, utilisé dans l’Antiquité pour écrire sur le papyrus ou le parchemin) et à calligraphier leur prénom en arabe.

Les carreaux décorés et calligraphies sont exposés au musée de la faïence, rue Bousquet, à Locmaria jusqu’à la fin du mois de mai 2019.

Publié le 21 mai 2019 – Ouest-France ©

Suivez-nous sur :
error

Pierre Abadie-Landel s’invite au Port-Musée (le Télégramme).

Pierre Abadie-Landel
Pierre Abadie-Landel fit des ports du Finistère sud l’un de ses thèmes favoris.

Une rétrospective de l’œuvre du peintre Pierre Abadie-Landel (1896-1972) est actuellement présentée au Port-Musée. L’exposition a été inaugurée samedi soir, dans le cadre de La nuit des musées. Artiste éclectique, Abadie-Landel fit des ports du Sud-Finistère l’un de ses thèmes favoris, en particulier Douarnenez, qu’il fréquenta 40 années durant.

Pierre Abadie-Landel

Bien que résidant à Paris, le peintre fut un temps membre des Seiz Breur (de 1923 à 1925), ce mouvement artistique précurseur de l’art celto-breton moderne qui regroupa jusqu’à soixante artistes entre les deux guerres mondiales. Certains parmi eux, mus par l’ambition de créer « un art national breton moderne », prirent l’obscur chemin du nationalisme breton, ce qui ne manqua d’entacher le mouvement des Seiz Breur.

Pratique :
À voir jusqu’au 30 juin, dans la salle d’exposition du hall d’accueil du Port-Musée, place de l’Enfer. Entrée libre.

Publié le 21 mai 2019 – Le Télégramme

Suivez-nous sur :
error

Les métiers vus par Mathurin Méheut (RCF).

ART ET FOI – Présentée par Anne DE STOOP.

Mathurin Méheut
Mathurin MEHEUT (1882-1958) « A Douarnenez, la fête des filets bleus ».

Mathurin Méheut a dessiné les vieux métiers. Anne de Stoop, conservatrice honoraire du musée Mathurin Méheut de Lamballe, nous en dit plus.

Durée de l’émission : 11 minutes.

Publié le lundi 20 mai 2019 par Anne de Stoop – RCF ©

Suivez-nous sur :
error

Expositions 2019 – P. Abadie-Landel, R. Micheau-Vernez, P. Moal et X. de Langlais.

Nous avons réalisé pour vous une sélection des expositions à voir à partir du mois de mai 2019.
Tous ces artistes ont travaillé pour les faïenceries quimpéroises.


Pierre Abadie-Landel (1896-1972)

  • Pierre Abadie-Landel
  • Pierre Abadie-Landel

Une rétrospective de l’œuvre du peintre Pierre Abadie-Landel (1896-1972), artiste éclectique, membre des Seiz Breur bien que résidant à Paris, qui fit des ports du Finistère sud l’un de ses thèmes favoris.

Port-musée de Douarnenez – Salle d’exposition du hall d’accueil
du 19 mai 2019 – 30 juin 2019 (ouvert de10h-12h30 / 14h-18 h)
Fermé le lundi sauf vacances scolaires, entrée libre.


Ô Couleurs ! Robert Micheau-Vernez (1907-1989)

  • Robert Micheau-Vernez Malicorne
  • Robert Micheau-Vernez Malicorne

L’exposition présente les œuvres du coloriste breton Robert Micheau-Vernez. Dessinateur, peintre, coloriste, illustrateur, céramiste et artisan de l’Art Sacré, Robert Micheau-Vernez s’est intéressé à tous les domaines de l’art.

Musée de la Faïence de Malicorne (72)
du 18 mai au 11 novembre 2019
D’avril à fin septembre, le musée est ouvert tous les jours de 10h à 12h30 et de 14h à 18h (19h en juin, juillet et août). Ouvert tous les dimanches et les jours fériés
.


Exposition Paul Moal – peintures et céramiques

L’exposition réunira des huiles, des pastels, des faïences, des aquarelles et des dessins de l’artiste.

  • Paul Moal
  • Paul Moal
  • Paul Moal

Paul Moal est né en 1948 à Douarnenez. Très tôt, il est attiré par les arts plastiques. Il achète son premier matériel de peinture à l’âge de 15 ans. Il aime se rendre sur les ports d’Audierne et de Douarnenez, aller observer les peintres, nombreux à cette époque, à poser leurs chevalets sur les quais. Il n’aspire qu’à une chose : leur ressembler !

Tout naturellement, il réfléchit à suivre des études à l’école des Beaux-Arts. Mais, sur les conseils de ses professeurs et après un engagement de 3 ans dans l’Armée de l’Air, il reprend des études scientifiques à l’Ecole Nationale Supérieure de Mécanique de Nantes, qui lui permettent de devenir professeur de technologie au lycée du Likès à Quimper. Lors de ses temps-libres, il ne cesse de peindre dans son atelier aménagé par ses soins dans sa demeure quimpéroise. Il aime à rappeler « qu’il n’aime pas dessiner mais peindre ».

Artiste autodidacte, il s’essaie au pastel, technique moins contraignante et plus accessible que l’huile. Il teste également l’aquarelle. Pourtant, il revient toujours à ses techniques de prédilection : le pastel et la peinture à l’huile.

Depuis 2014, il expérimente le collage ; pour ce faire, il récolte des affiches, il arrache des fragments d’affiche dans les rues au gré de ses balades.

Curieux de tout, intéressé par de nombreux domaines, Paul Moal aime fréquenter les expositions et les musées, découvrir ou redécouvrir des artistes, des univers, des techniques. Il est constamment à la recherche d’inspiration, d’idées pour faire évoluer sa peinture, son art.

Dans les années 90, il commence à s’intéresser à la faïence qu’il découvre à l’atelier du Steir à Quimper. Il débute par la peinture sur céramique puis il s’essaie à la réalisation de rondes-bosses. Celles-ci deviennent de moins en moins figuratives, de moins en moins colorées au fil des années, les notions de volume et de monochromie prennent toutes leurs places.

Comme sur ses peintures, Paul Moal préfère s’attacher aux postures, aux mouvements, aux gestes qui montrent l’effort des personnages, la rudesse des métiers qu’aux détails des visages ou des vêtements. Il exécute des pièces pour la Faïencerie d’Art Breton (F.A.B) de Quimper, la Faïencerie Henriot de Quimper puis pour la Faïencerie d’Art de Malicorne (F.A.M) dans la Sarthe.

Son travail a été mis à l’honneur lors de nombreux salons et expositions : musée de la pêche de Concarneau en 2013, musée des Thoniers d’Etel en 2015, Yacht Club de France à Paris en 2016 et musée de la Faïence et de la Céramique de Malicorne en 2016, musée de la Faïence de Quimper en 2017.

Il expose en permanence à la galerie Philippe Théallet de Quimper, à la galerie Regard de Brest et à la galerie des Glaces de Nantes.

Salle des fêtes de Douarnenez
du 17 Juin au 10 Août 2019
Ouvert du lundi au samedi de 10h à 12h30 et de 15h à 18h30, entrée libre.


Xavier de Langlais (1906-1975)

Xavier de Langlais

Exposition de tableaux, gravures et dessins de Xavier de Langlais.
Sélection d’œuvres sur le thème de Surzur et ses alentours.

Médiathèque Marguerite Lohézic – Surzur (56)
du 16 juillet au 24 août 2019
Entrée libre.

Suivez-nous sur :
error

Exposition d’élèves du lycée de Cornouaille sur le legs andalou (le Télégramme).

Legs Andalou
Bernard Verlingue, directeur du Musée de la faïence de Quimper, a accueilli, lundi soir, les élèves de la classe euro-espagnol ainsi que leur professeur d’espagnol, Anne Pennanguer, lors du vernissage de l’exposition.

Pour la quatrième année consécutive, le Musée de la faïence accueille une exposition réalisée par des élèves du lycée de Cornouaille. Cette année, les 23 élèves de 2nde 5 euro-espagnol ont travaillé sur le thème « 711-1492 : le legs andalou ». L’exposition est composée de panneaux sur différents aspects de la culture arabe : la calligraphie, la médecine, les sciences, la céramique, la philosophie et les mathématiques. Elle est enrichie d’une fresque d’azulejos, des carreaux de faïence que les élèves ont réalisés avec l’aide d’une céramiste-plasticienne brestoise, Elsa Alayse, et d’un calligraphe morlaisien, Mohammed Idali. Ils ont choisi des motifs essentiellement floraux et géométriques qui rappellent les décors bretons.

Pratique :
L’exposition est visible à l’accueil du musée jusqu’au 1er juin.

Publié le 16 mai 2019 – Le Télégramme ©

Suivez-nous sur :
error