Des carreaux de faïence décorés par des lycéens de Cornouaille (Ouest-France).

Legs Andalou
Des élèves en classe de seconde européenne espagnol présentent leur travail de calligraphie et les carreaux de faïence qu’ils ont peints. Leur professeure Anne Pennanguer (à droite) et Bernard Verlingue (2e à gauche), directeur du Musée de la faïence.

Vingt-trois élèves de seconde de la classe européenne espagnol exposent calligraphies et carreaux de faïence décorés au Musée de la faïence à Locmaria, à Quimper (Finistère), jusqu’à fin mai 2019.

Les élèves de la classe de seconde européenne espagnol du lycée de Cornouaille, à Quimper (Finistère) ont récemment donné rendez-vous à leurs parents et amis pour le vernissage de leur exposition de carreaux de faïence et travaux de calligraphie exécutés durant l’année.

Ils ont travaillé avec leur professeure Anne Pennanguer sur le legs andalou (711-1492), à raison de deux heures sur les quatre heures et demie hebdomadaires.

L’occupation arabe de l’Espagne pendant huit siècles laisse un grand héritage culturel en architecture, dans le monde des sciences et la médecine. « C’est par le biais de l’histoire des civilisations, des arts tels que la céramique ou la calligraphie, que j’enseigne l’espagnol à mes élèves », explique la professeure.

Rencontre avec une céramiste et un calligraphe

Cette dernière a fait venir, au cours de l’année, différents intervenants : la céramiste Elsa Alayse, de Brest, qui a fourni les carreaux de faïence et a initié les élèves à la peinture sur émail ; le calligraphe morlaisien Mohammed Idali leur a appris à utiliser un calame (Roseau taillé, utilisé dans l’Antiquité pour écrire sur le papyrus ou le parchemin) et à calligraphier leur prénom en arabe.

Les carreaux décorés et calligraphies sont exposés au musée de la faïence, rue Bousquet, à Locmaria jusqu’à la fin du mois de mai 2019.

Publié le 21 mai 2019 – Ouest-France ©

Suivez-nous sur :
error