Abonnez-vous à notre site internet et partagez nos pages sur les réseaux sociaux.

Ordinateurs.

Il est désormais possible de s’abonner au site par l’intermédiaire de l’icône « Follow » (rubrique des réseaux sociaux, en partie basse de la page d’accueil).

FollowVous pouvez entrer votre adresse mail, puis « abonne-moi à Amis-musée-faience-quimper ».

specificfeeds
Vous recevrez un message lorsqu’un nouvel article sera publié !

Si vous voulez partager un article ou une page de notre site sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Google+, …), vous pouvez utiliser les icônes de la rubrique « suivez-nous sur ».

Réseaux sociaux.Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter (lien).

à bientôt.

Le bureau de l’association.

 

Suivez-nous sur :

Iznik en pays Glazik !

Gabrielle LESAGE est membre de notre association. Elle publie sur son blog un article sur les productions orientalistes à Quimper.


Iznik en pays Glazik !

Quelle ne fut pas ma surprise, quand, visitant au printemps dernier le joli Musée de la Faïence de Quimper, je tombe nez à nez avec cette incroyable tête de Turc, digne d’un portrait du Grand Mamamouchi !

Faïence de Quimper

Plat au Turc (Photo. Musée de la Faïence de Quimper).

Sortant de mes presque cinq années comme assistante au sein de la Galerie Alexis Renard à Paris, et partie vivre une autre vie à Quimper, je n’imaginais pas être aussi vite rappelée à ma spécialité parisienne !

L’orientalisme

De la seconde moitié du XIXe siècle à la première moitié du XXe siècle, l’activité des faïenceries de Quimper était intense, et de nombreux artistes collaboraient avec les manufactures…

Pierre Soudanne

Vase réalisé à Quimper par Pierre Soudanne (Photo. Musée de la Faïence, Quimper).


Retrouver l’intégralité de l’article sur www.gl-artplus.com
Lien

Publié le 06/02/2018 par Gabrielle LESAGE – gl-artplus.com ©

Suivez-nous sur :

Quimper-Henriot s’exporte au château de Kerdurand (Ouest-France).

Dans le cadre du festival d’hiver « Deizioù » organisé par Emglev Bro An Oriant, l’Espace culturel de Kerdurand à Riantec (56) accueille une exposition de la faïencerie Henriot-Quimper du 30 janvier au 18 février 2018.

Dans le cadre des Deizioù.

Affiche de l’exposition des faïenceries Henriot – Quimper du 30 janvier au 18 février 2018 – l’espace culturel de Kerdurand à Riantec.


Dans le cadre des Deizioù, la commune a choisi de mettre à l’honneur un monument de la culture bretonne : la faïencerie Henriot de Quimper.

Photo Ouest-France

François Le Goff, directeur de Quimper-Henriot, détaille pour les visiteurs les étapes de fabrication.

Le président de la faïencerie Henriot-Quimper (appellation qui date de 2011), Jean-Pierre Le Goff, a bien voulu, ce qui est tout à fait exceptionnel, prêter toute une exposition. Elle est présentée dans la salle d’honneur du château de Kerdurand, à Riantec.

Comme à Quimper
C’est en quelque sorte une simulation de la visite de la faïencerie, « comme à Quimper », qui a été installée. Les visiteurs pourront voir un échantillonnage d’œuvres, qui mettent l’accent sur des exemples de réalisations récentes, ou traditionnelles comme le fameux bol breton à oreilles.
Ils pourront aussi parcourir des petits ateliers qui montrent les différentes étapes de la création (moulage, fabrication, décoration, émaillage…).
« Nous avons voulu montrer ce que Quimper-Henriot réalise aujourd’hui, en s’adaptant au goût du jour, aux besoins et aux envies, et avec des formes plus modernes », explique Jean-Pierre Le Goff.

Photo Ouest-France

Toute une table dressée, avec des décors de Claudine Kerbrat.

Une création de Claudine Kerbrat
Les visiteurs ne manqueront pas d’admirer au centre de la salle, une superbe réalisation de Claudine Kerbrat, céramiste, qui a son atelier à Quimper. C’est toute une table qui est dressée, dont le décor de la nappe est exactement le prolongement des décors des différents plats et assiettes.

Toute une œuvre d’art, qui demande une précision dans le placement, avec un décor de fruits de mer, dont des homards… bleus !

Jusqu’au 18 février, exposition accessible gratuitement, au château de Kerdurand, du lundi au vendredi, de 14 h à 17 h 30 et le dimanche, de 15 h à 18 h (fermé le samedi).

Publié le 04/02/2018 – Ouest-France ©

 

Suivez-nous sur :