Don de céramiques de P. Fouillen au musée (Ouest-France).

Tony Graviano & Judy Datesman

Anne Maréchal, déléguée à la culture au conseil départemental, Judy Datesman, Tony Graviano et Philippe Le Stum, conservateur en chef du patrimoine du Musée départemental breton.

Un collectionneur américain a fait don de 80 céramiques de Paul Fouillen au Musée départemental breton. Trente sont exposées.

Vendredi, le Musée départemental breton, présentait une sélection de trente pièces en faïence, réalisées par l’artiste Paul Fouillen, célèbre céramiste dont la période d’activité s’étendit de l’entre-deux-guerres à la fin des années 1950.

« Ces faïences devaient revenir en Bretagne »

Des œuvres qu’il a été possible d’exposer grâce à un homme, Tony Graviano. Collectionneur américain passionné, cet amoureux de l’Art Déco et de la culture bretonne, a rassemblé pendant vingt-cinq ans de nombreuses céramiques, créées par Fouillen, pour ensuite en offrir quatre-vingts pièces au Musée départemental breton.

« C’est un plaisir pour moi de confier une partie de ma collection au musée. J’ai toujours eu le sentiment que ces faïences recueillies au fil du temps devaient revenir en Bretagne, confie le donateur. Notamment pour les générations futures qui se doivent de connaître leur histoire. »

« C’est un don exceptionnel et historique », a réagi Philippe Le Stum, conservateur en chef du patrimoine du Musée départemental breton. « Grâce à notre ami américain, nous avons pu enrichir notre fond consacré à Paul Fouillen et surtout combler des lacunes. Désormais chaque visiteur pourra saisir l’évolution du parcours artistique du céramiste breton. »

Ce samedi, à partir de 14 h, le musée accueillera une séance de dédicaces. Tony Graviano y présentera, Paul Fouillen, les années HB-Quimper. Ouvrage réalisé en collaboration avec Judy Datesman, une commerçante et artiste américaine installée à Quimper depuis une vingtaine d’années.

Publié le 22/09/2018 par Alexandre Martel – Ouest-France ©

Suivez-nous sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.