Des œuvres de Patrice Cudennec à la faïencerie Henriot (Ouest-France).

Patrice Cudennec - Photo Ouest-France.
Patrice Cudennec devant trois de ses œuvres, dont un tableau qui représente Locronan.

Le peintre Patrice Cudennec fait son grand retour à la galerie de la faïencerie Henriot, à Quimper (Finistère), après quatre ans d’absence. Son exposition Glaz y sera visible jusqu’au 29 juin.

Il n’y avait pas exposé depuis quatre ans. Mais la collaboration entre l’artiste Patrice Cudennec et Henriot-Quimper ne s’est pas arrêtée pour autant. Le peintre et sculpteur a continué à produire des pièces pour la faïencerie.

Cette année, il signe son grand retour dans la salle d’exposition, jusqu’au 29 juin, avec ses tableaux, dessins et faïences. Une cinquantaine de pièces, uniques pour la plupart, qu’il a peintes pour l’occasion. « J’ai commencé à travailler pour l’exposition en novembre. Pendant tout ce temps, je n’ai pratiquement fait que de la faïence », explique l’artiste.

Le résultat : une collection nommée Glaz, un mot breton qui désigne le bleu-vert de la mer. Une tonalité très présente dans le travail de Patrice Cudennec, pour évoquer « sa » Bretagne, celle des pêcheurs, des ports et des îles.

Un pêcheur, poisson à la main

Sur des pots, l’artiste a peint des paysages. Des ports qu’il apprécie, comme Roscoff ou Binic, ou encore des langoustines et des maquereaux. « Je me fie beaucoup aux formes et aux couleurs. Le rose, par exemple, va bien avec le bleu, c’est poétique. Les formes, ça rappelle l’histoire. »

Sur un vase, Patrice Cudenne a composé un paysage à partir de taches brunes, ocres et jaunes, réparties sur la surface, sur lesquelles il a dessiné une île, celle d’Ouessant. Une œuvre moins « figurative » que les autres, selon les mots du peintre.

Dans la collection, on retrouve évidemment le pêcheur Cudennec. « Ce n’est pas un autoportrait, précise l’artiste. Mais le pêcheur que l’on connaît de moi. » Celui que l’on retrouve souvent dans son travail, presque toujours un poisson à la main.

Des tableaux en carreaux de faïence

Chez Patrice Cudennec, la faïence « ça a été une rencontre, c’est comme si je faisais un tableau ». Son exposition n’est donc pas composée que de vaisselles ou d’objets de décoration. L’artiste a imaginé des tableaux faits de plusieurs carreaux de faïence. « Réunis, ils peuvent faire des fresques, détaille le peintre. On peut les toucher, car j’aime bien y mettre un peu d’épaisseur. » De l’art accessible donc, pour qui viendra voir l’exposition. Ils seront accueillis par quelques mots du peintre : « Écoutez et partagez ma douce poésie colorée, elle est pareille à la mélodie des chants des oiseaux libres, enivrante et joyeuse. »

Jusqu’au samedi 29 juin, exposition Glaz de Patrice Cudennec, dans la galerie de la manufacture Henriot-Quimper, Entrée libre et gratuite.

Publié le 11/03/2019 par Pauline LE MORLEC – Ouest-France ©

Suivez-nous sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.