Femmes et enfants en faïence (Le Progrès de Cornouaille)

Pour son exposition, le Musée de la faïence met les femmes et les enfants à l’honneur. Un thème particulièrement exploité par les artistes. Plus de 200 pièces sont présentées.

exposition 2016

Maman et bébé de Pont-Aven, Robert Micheau-Vernez.

Alors qu’il fête cette année ses 25 ans, le Musée de la faïence, fait honneur aux femmes et aux enfants avec sa nouvelle exposition estivale. « Ce sujet est porteur, on le voit bien dans les ventes aux enchères et il faut reconnaître qu’il est plaisant et varié », souligne Bernard Verlingue, conservateur du musée. Plus de 200 pièces issues pour une partie non négligeable de la collection du musée — mais aussi de collections privées et du Musée départemental breton — sont présentées. Certaines pièces n’ont jamais été montrées comme ce fragment d’une procession en terre chamottée émaillée de Mathurin Méheut. « Nous avons les calques préparatoires à un panneau mural mais nous n’avons jamais retrouvé les pièces de céramique. »

La représentation des femmes et des enfants a, de tout temps, été exploitée dans les manufactures. « Initialement, il s’agissait de productions religieuses. Au fil du temps, même si elles perdurent, c’est avant tout dans leur quotidien que les femmes et les enfants sont évoqués », ajoute Bernard Verlingue.

Des pièces utilitaires comme des bols, des assiettes, des pots, des plats… aux pièces décoratives de toutes sortes, vases, figurines, bibelots, cendriers…, certaines originales ou drôles, cette exposition permet de découvrir ou redécouvrir le travail de nombreux artistes des XIXe et XXe siècles, aux styles différents. Des artistes à retrouver dans les différentes salles du musée.

24/06/2016 par sylvie bechet © Le Progrès de Cornouaille

Suivez-nous sur :