Fête des morts et boîtes à crâne bretonnes (Ouest-France).

Photo Ouest-France.

Donatien, Inès, Flora, Maëlle et Gabrielle ont participé à l’élaboration de l’exposition, guidés par Anne Pennanguer, professeure d’espagnol, et Elsa Alayse, céramiste. Ici, devant une étagère de la mort.

Une exposition, montée par des lycéens, montre le lien entre fête des morts en Amérique centrale et boîte à crâne bretonne.

Mercredi, au Musée de la faïence, à Quimper, se tenait le vernissage de la troisième exposition des 27 élèves de première et 32 élèves de seconde option euro espagnol du lycée de Cornouaille de Quimper. Elle s’intitule « Fête des morts au Mexique, au Guatemala et boîtes à crâne en Bretagne ».
Les élèves présentent un travail minutieux et complet élaboré tout au long de l’année, à travers maquettes, documents et céramiques. Ils ont été soutenus dans cette aventure par Anne Pennanguer, professeure d’espagnol, et Karine Baron, la documentaliste du lycée.
L’exposition met en évidence des liens entre deux civilisations très éloignées en apparence, à travers la reconstitution de boîte à crânes bretonnes, disparues seulement au début du XXe siècle, et céramiques aztèques et autel des anciens contenant des ossements humains – « remplacés aujourd’hui par des os de poulet ! », précise Anne Pennanguer. Celle-ci ajoute que « pour façonner leurs céramiques, les élèves ont reçu les conseils d’Elsa Alayse, céramiste brestoise ».
L’exposition de céramique est enrichie de nombreux supports tels que des maquettes en sucre ou en carton représentant les plans en trois dimensions de villages aztèques, des panneaux explicatifs sur les coiffes et poteries navajos, peuple autonome du Sud-Ouest des États-Unis, vivant principalement en Arizona et en Utah.
Ce travail minutieux a été réalisé par les élèves et leur professeure sur leur temps libre, à raison d’une heure par semaine, et se poursuivra l’année prochaine par un projet déjà en orbite sur la céramique hispano-mauresque.

Jusqu’au 26 mai, exposition visible dans le hall du Musée de la faïence, 14, rue Jean-Baptiste-Bousquet, Quimper. Entrée libre.

Publié le 21/05/2018 – Ouest-France ©

Suivez-nous sur :